L'interprétation (en un coup d'oeil)

LE MÉTIER D’INTERPRÈTE LSF (À VOTRE SERVICE)

L’interprète est un pont communicationnel entre des langues, des cultures et des communautés différentes. 

Nos langues de travail sont le français et la langue des signes française (LSF). Nous traduisons dans les deux sens. 

Notre mission est de rendre accessible les contenus d’information et de communication entre les personnes entendantes s'exprimant en français vocal et les personnes sourdes s'exprimant en LSF. 

Le dispositif d’interprétation français - langue des signes française permet la concrétisation de la citoyenneté des locuteurs sourds et leur accès à divers champs de la vie quotidienne, professionnelle et sociale.

Rendez-vous médicaux, entretien d’embauche, banque, avocats, parents-professeurs, etc.

LES COULISSES D'INTERPRETIS(LA curiosité, ça a du bon parfois)

NOTRE HISTOIRE
Si l’histoire d’Interpretis devait s’écrire, elle commencerait par la saison de sa création, en automne 1999. Cependant, ce ne serait pas le premier épisode d’Interpretis.
Alors, quand est-ce que tout a commencé ?

NOTRE EQUIPE
La diversité est notre force. Venez à notre rencontre.

LE MÉTIER D'INTERPRÈTE, KÉSAKO ?
Nos interprètes parlent en fait quelle langue ? Comment traduisent-ils le français ? Quel parcours ? Est-ce compliqué ?

INTERPRETIS, LE MAG
Bientôt notre blog pour ne plus rien rater !

Image

NOTRE EXIGENCE (ÇA NE RIGOLE PAS PAR ICI)

POUR VOUS ASSURER UNE INTERPRÉTATION DE QUALITÉ, TOUS NOS INTERPRÈTES SONT DIPLÔMÉS ET SUIVENT LE CODE DÉONTOLOGIQUE ÉDICTÉ PAR L’AFILS.

Image


La déontologie est un contrat passé entre les locuteurs et l'interprète. Basée sur le respect des personnes, de leur parole et de leur langue, elle instaure la confiance entre toutes les personnes en présence et permet le bon déroulement de l'interprétation.

FIDÉLITÉ
L’interprète est tenu de restituer le message le plus fidèlement possible dans ce qu’il estime être l’intention du locuteur original.

NEUTRALITÉ
L’interprète ne peut intervenir dans les échanges et ne peut être pris à partie dans la discussion. Ses opinions ne doivent pas transparaître dans son interprétation.

CONFIDENTIALITÉ
L’interprète est tenu au secret professionnel total et absolu (articles 226-13 et 226-14 du nouveau code pénal). L’interprète s’interdit toute exploitation personnelle d’une quelconque information confidentielle.

SCOP Interpretis
2, rue Saint-Jean
31000 Toulouse
Tél. 06 89 99 69 48
secretariat@interpretis.fr

- INTERPRETIS 2020 -